Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOCATION VOILIER AVEC SKIPPER PORT HENDAYE Tél : 06 80 84 56 66 belacom@wanadoo.fr

ADRA - CALETA DE VELEZ

CALLEDE — Les Etapes

Nous sommes le lundi 23 novembre, la météo prévoit un vent de nord est modéré, mollissant et tournant sud ouest, je décide de partir vers 5h00. Le Nordet est bien installé, et dès la sortie de Adra, Amilou file ses 5.5 à 6 nœuds direction ouest sud ouest, l’allure est grand largue, il reste un résiduel de clapot croisé mais cela passe bien. Sans que le vent augmente, Amilou augmente sa vitesse parfois jusqu’à 7 nœuds, l’influence de la marée descendante se fait sentir jusque là, j’aurai d’ici quelques heures à subir l’inverse.

Dès le départ le ciel s’illumine d’éclairs, c’est assez « funny » dans un certain sens, en fait j’ai un peu les chocottes, où vont partir ces orages, nous verrons bien, l’allure est bonne est les éclairs ne s’accompagnent pas de tonnerre. J’en conclue qu’ils doivent être à plus de 15 miles au sud. J’avoue avoir passé deux bonnes heures jusqu’aux premières lueurs de l’aube, à faire des relèvements d’angles pour situer la dérive des orages. Le jour confirme ma première idée, ils filent vers l’est, nous faisons route parallèle, nous nous éviterons. Hier soir, dimanche 22 novembre, sont venus s’amarrer en fin d’après midi, Lino et Paul deux jeunes allemands de Hambourg et Brème de 19 et 20 ans. Ils ont navigué depuis Hambourg sur un 30 pieds à quille longue, de près de 50 années d’âge, bien équipé, il parait costaud. Etonnants de maturité ces deux jeunes font preuve, ils me donnent quelques tuyaux intéressant sur la cote après Gibraltar et sur le Portugal.

Mais revenons à notre navigation du 23, j’ai plusieurs options devant moi, les ports de Motril, Almuñecar et enfin à plus de 50 miles Caleta de velez. Plusieurs fois les formations orageuses qui se forment à 20 miles des côtes m’ont fait douter de continuer. Mais les orages se font et se défont rapidement, phénomène rare… le vent de tendance Nord est resté toute la journée avec quelques oscillations, mais nous a amené à quelques miles de Caleta pour terminer au moteur. La renverse du courant s’est faite vers 9h00 du matin à l’entrée de la baie de Motril, je n’avance plus qu’à 3.5 nœuds alors que le vent est au travers de 13 nœuds, nous reprendrons de la vitesse en milieu de journée, Il va falloir que je m’informe sur les marées maintenant pour rejoindre Gibraltar. Que l’Andalousie est belle vue de la mer, la Sierra Nevada et son piémont tombent  littéralement dans la méditerranée. A la radio andalouse, l’événement du jour est la baisse des températures, longuement commenté toute la journée, mais je vais encore plus au sud et durant la journée je retrouve un bon soleil et température.. Sur la route je rencontre quelques dauphins par petites bandes, ils se font porter par le courant vers l’est, pas fous…

J’arrive vers 17h30 à Caleta de Velez, après avoir slalomé entre les bouées de palangres et de filets, les fonds sont faibles dans la baie. Je ne suis pas surpris en entrant dans Caleta, c’est surtout un port de pêche, deux pontons tout au fond de la rade sont réservés à la plaisance et gérés par la « junta de Andalucia ». Bon accueil de Francisco, le « marinero » et contrôle de la Policia Maritima, Il n’y a pas de WIFI, il faut aller au bar restaurant du port mais il est fermé le lundi. Demain repos (c’est-à-dire aujourd’hui mardi), il me reste 18 miles pour rejoindre Malaga… Caleta n’a pas le look des stations balnéaires, les immeubles qui bordent le port sont habités, visiblement toute l’année et par surement des pêcheurs, cela paraît moins artificiel que mes étapes précédentes, a ver..

 

ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ
ADRA - CALETA DE VELEZ