Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CROISIERES D'AMILOU

LES CROISIERES D'AMILOU

Par Tél : 0033 680 845 666 - Par Email : belacom@wanadoo.fr Voyages en mer - Côte Nord de l'Espagne à partir d'Hendaye


PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)

Publié par CALLEDE sur 17 Janvier 2016, 17:24pm

186 miles nautiques nous séparent de Baiona, qui est le point de chute le plus sur pour rentrer toute météo depuis Peniche. Il y a aussi Leixoes à mi-chemin, le port de Commerce au Nord de Porto, mais qui oblige un petit détour. Quand aux autres ports ou marinas, il vaut mieux les oublier en hiver, ce sont des embouchures de fleuve avec barre à franchir.

En calculant vite à une vitesse de 5 nœuds, 186 miles s’effectuent en a peu près 37 heures. Impossible de s’échapper d’un port espagnol ou Portugais pendant la nuit, le trait de côte est truffé de bouées de casiers.

C’est à l’aube du samedi 16 janvier que nous laissons les pontons de Peniche. Le début est très encourageant, 18 nœuds de sud est, ciel bleu, dauphins et un courant favorable nous propulse entre le continent et l’archipel des Berlingas à plus de 7.5 nœuds, parfois huit, le bonheur. Dans l’après midi le vent toujours de même secteur a mollit obligeant l’usage du diesel pour reprendre vraiment à 3 heures du matin.

Nous avons bénéficié de la remontée du cyclone « Georges » qui s’est exprimé aux Açores et remonte vers le nord, l’enroulement des premiers fronts tire du vent de sud est et sud fort. Nous avons joué très juste, avec l’aide efficace par téléphone de Guillaume REZE (un grand merci) qui nous a donné les dernières infos de « Georges » et à quoi l’on pouvait s’attendre le dimanche. La prévision s’est avérée un peu en dessous, puisque nous avons terminé les trois dernières heures avec une augmentation régulière de 5 à un bon force 7. Mais cela a permis de tester Amilou dans ces conditions.

Très sous-toilés il faut avouer, nous sommes prudents, c’est l’hiver, avec un bout de génois Amilou a tenu son cap entre 6 et 6.5 nœuds, sans rouler, impeccable un vrai seigneur. Notre arrivée a précédé un bon coup de vent, nous sommes arrivés juste. Une fois passée l’entrée de la ria de Vigo, se trouve la petite ville de Baiona, c’est très abrité, un vrai Havre.

Au bilan, nous avons avalé les 186 miles en 28 heures, soit 6.6 nœuds de moyenne, ce qui est honorable pour un petit voilier de croisière. Notre départ et arrivée ont été accompagnés par des dauphins communs (le petit coloré, très vif). Aujourd’hui dimanche à Baiona, Il pleut, il fait froid dehors, nous séchons nos fringues et repartis pour une nouvelle approche météo des prochains jours.

PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
PENICHE (Portugal) à BAIONA (Espagne)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives