Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CROISIERES D'AMILOU

LES CROISIERES D'AMILOU

Par Tél : 0033 680 845 666 - Par Email : belacom@wanadoo.fr Voyages en mer - Côte Nord de l'Espagne à partir d'Hendaye


Torrevieja - Cartagena

Publié par CALLEDE sur 16 Novembre 2015, 18:54pm

Catégories : #Les Etapes

 

5h30 du matin, je largue les amarres de Torrevieja, hier soir petit restau sur le port et spectacle flamenco ( deux guitares, chanteuse et bailarina), soirée très espagnole en définitive. Mais revenons à notre route, le vent est du nord, cela tombe bien je vais au sud, donc dès la sortie du port au vent arrière jusqu’à l’aube. Petite vitesse à 2.5 nœuds, je préfère ne pas tourner avec l’appui du moteur, près des cotes il y a trop souvent des filets..Le soleil se lève avec une rotation du vent vers l’ouest et se renforce un peu, direction Cabo de Palo. Je fait route un peu à terre, la météo prévoit du sud ouest en milieu de journée, je passe très près de la terre et au milieu des ilots  « La isleta », la carte indique 3 ilots proches, je n’en voit que deux, quelqu’un en aura enlevé un pendant la nuit ?? ou la carte est fausse, bref je continue. Une des iles est percée au milieu comme une arche, l’autre est perdue, bon j’arrête de barjoter. Devant c’est le cabo de palo, plusieurs rochers et ilots le prolongent loin en mer, je continue la même technique qu’à Tabarca, la passe la plus près du cap. Ce sont prés de 10 miles d’économisés, à ne pas faire par mer formée. A deux miles du cap , le vent s’arrête complètement, nul donc ce sera au moteur. En passant devant le cap, il est midi et brusquement du sud sud ouest se lève ;un bon 15/18 nœuds nous cueille moi et Amilou de face, c’est pile la dilection de Cartagena. Un remontée au vent de 15 miles par force 4 à 5 voilà une nouvelle situation. A peine le vent s’est-il levé, qu’un gros pneumatique des affaires maritimes espagnoles m’aborde et me demande de relever ma traîne de pêche, je traverse une zone protégée totalement interdite à toute pêche. Mais nous sommes au près à 5.5 nœuds bien gité et un clapot de face qui se lève rapidement, Je ferai 3 heures comme cela pour gagner qu'à peine 4 miles, si je continue comme cela ce sera l’arrivée de nuit à Cartagena, ce sera donc moteur à 15h00 et la grand voile combinés pour gagner à 30° du vent, nous arriverons finalement à 17h45 à Cartagena. Accueil par une responsable du port qui parle couramment français et qui a vécu 10 ans à Urrugne ( cela ne s’invente pas) .. La marina n’est pas chère du tout 15 € la nuit, un peu simple mais un peu agitée par le traffic portuaire, Cartagena c’est une grosse activité, pétroliers, ferries, etc. La cote avant l’arrivée à Cartagena en impose, de grandes falaises noires et ocres, de la majesté dans le décor, je me fais petit.

Demain repos, j’ai quelques modifications à faire, pour installer le Solent notamment en cas de remontée au vent identique à aujourd’hui et tout simplement me reposer, cela fait un peu plus de 500 miles parcourus en 9 jours ( 55 miles / jours) c’est un rythme qui impose de souffler un peu. Demain visite de Cartagena….

 

Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Torrevieja - Cartagena
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives